Pèlerinage en Alsace

Dates : du 19 au 21 avril 2022

Animation : M. l’abbé Philippe Goffinet, doyen de Dinant et directeur des Pèlerinages Namurois

L’Alsace et la Lorraine sont des régions au passé mouvementé, les conflits et guerres ont ponctué son histoire. Pourtant, les pas de Dieu et la route des hommes se sont souvent croisés, les invitant sans cesse à choisir la vie et le bonheur, ou bien la mort et le malheur.

Durant notre court pèlerinage, nous découvrions des signes de la présence aimante de Dieu dans les sanctuaires des Trois Epis et de Marienthal, dans la maison de Robert Schuman, dans les œuvres d’art à Colmar et à Sarrebourg.

Une belle invitation à écouter le Seigneur et à marcher à sa suite dans la bonne humeur.

PROGRAMME

1er jour : Départ de Bouge, Namur, Wanlin, Libramont et Arlon pour Scy-Chazelles.
Découverte de la maison de Robert Schuman, illustre homme politique français, considéré comme l’un des pères fondateurs de la construction européenne. L’Église catholique a entamé le procès canonique en vue de sa béatification. Un documentaire nous plongera dans l’histoire ; une balade dans le jardin et un peu de temps libre complèteront agréablement notre passage. Repas de midi au monastère de la Visitation. Installation pour 2 nuits au sanctuaire alsacien des Trois Epis, localité paisible qui domine au loin Colmar. Temps de célébration.

2è jour : Laudes, messe et découverte du message du sanctuaire par le chemin du rosaire dans la colline boisée. Temps libre. 

Départ pour Colmar où nous découvrirons le musée Unterlinden, aménagé dans l’ancien monastère des Dominicains. Nous y contemplerons le célèbre retable d’Issenheim (exposé dans son cadre d’origine et créé au 15è s.) devant lequel les malades priaient dans l’attente d’une guérison ; l’ouverture et la fermeture des volets se faisant en fonction des fêtes liturgiques. Nous découvrirons quelques aspects de sa récente restauration. Si la météo le permet, balade en bateau à fond plat sur les canaux de la « Petite Venise », partie photogénique de la ville de Colmar avec ses vieilles maisons colorées à colombages. Sortie facultative à la tombée de la nuit à Turckheim, petite bourgade typique jadis parcourue par un allumeur de réverbères.

3è jour :Retour en Belgique en s’arrêtant en chemin à la Basilique Notre-Dame de Marienthal. Le culte marial fondé humblement par un ermite au 13è s. traversera les vicissitudes de l’histoire mouvementée de cette région frontalière. Aujourd’hui, les dévotions à la Vierge à l’Enfant et à une piéta du 15è s. se poursuivent. Repas. En chemin : court arrêt à Sarrebourg pour admirer la chapelle des cordeliers, église mutilée dont la nef a été refermée par un gigantesque vitrail coloré sur la paix de Chagall. Superbe lumière. Arrivée en début de soirée en Belgique.

Prix : 399 € 

Inclus : déplacements en car, logement en pension complète en maison religieuse (confort simple, sanitaires privatifs) du repas de midi du 1er jour au repas de midi du dernier jour, visites guidées, pourboires, assurances assistance et annulation.

Non inclus : boissons aux repas

Supplément single : 39 €

Pèlerinage prévu pour personnes valides, autonomes pouvant marcher et suivre un groupe sans problème.

Certificat digital européen Covid dernière version exigé à l’entrée du car, dans les maisons religieuses et musées. Pour des raisons d’organisation, nous ne sommes pas en mesure d’assurer la possibilité de test Covid durant ce voyage.